fbpx
Réseaux sociaux

5 conseils pour rédiger des légendes qui cartonnent sur Instagram

Comme mentionné dans un précédent article, Instagram est le réseau social visuel par excellence. Les photos y jouent donc un rôle clé. Pourtant, elles peuvent être magnifiques et ne pas susciter d’engouement. Sans quoi, l’algorithme d’Instagram aura vite fait de les oublier et s’empressera d’en mettre d’autres en avant. En effet, Instagram tient compte des actions réalisées sur une photo ainsi que du taux d’engagement.

Le taux d’engagement est un rapport entre les interactions suscitées par un post (likes, commentaires et partages) et le nombre d’abonnés, sur une certaine période de temps. Par conséquent, afin d’augmenter le taux d’engagement il faut donner envie aux autres utilisateurs du réseau social de réagir mais aussi d’interagir. C’est notamment à travers la rédaction des légendes que cela se fait. Ces dernières peuvent contenir des mots, des hashtags, des mentions de comptes, des émojis mais pas de liens et peuvent compter jusqu’à 2 200 caractères.

Je vous donne quelques astuces pour rédiger des légendes qui cartonnent et qui vous aideront à augmenter votre taux d’engagement.

Produire du contenu pour l’audience

Pour susciter l’intérêt de vos abonnés ainsi que des personnes visitant votre profil, il faut aborder des sujets qui les passionnent. Lorsque vous rédigez une légende, demandez-vous systématiquement ce qu’elle apporte à votre audience. La pertinence a toute son importance. Sans elle, les gens n’auront pas envie de réagir à vos publications.

Si vous écrivez à propos de vous, gardez à l’esprit que l’audience ne doit pas se sentir mise à l’écart. Vous pouvez bien entendu parler d’une expérience vécue, de votre quotidien ou de choses que vous aimez mais faites-le en sachant que le but est d’échanger avec des personnes.

Soigner la première phrase

Instagram n’affiche pas directement l’intégralité de la légende. Il faut que votre audience clique sur « plus » ou « suite » pour accéder à son entièreté. Il est impératif que la première phrase soit suffisamment courte pour apparaitre complètement et suffisamment intéressante pour donner envie aux lecteurs d’en savoir plus. N’hésitez pas à y insérer les informations les plus importantes.

Aérer le texte

Si vous utilisez Instagram pour faire du microblogging, il est probable que vos légendes soient plutôt longues. Dans ce cas, pensez à bien structurer votre texte et insérez-y des espaces voire des émojis (attention à ne pas en abuser). Cela vaut également pour des légendes de taille moyenne. Les blocs de texte ne sont pas confortables pour les lecteurs qui n’iront probablement pas au bout de la légende si vous avez omis d’aérer celle-ci.

Donner des instructions

Les gens ont besoin qu’on leur dise quoi faire. Ça parait osé dit comme ça mais c’est exactement ce dont il s’agit. Vous créez du contenu dans un certain but mais votre audience ne le connait pas. Par exemple, si votre objectif est d’obtenir des commentaires pour créer une discussion avec votre audience, vous pouvez ajouter un call to action sous forme de phrase qui pourrait être « Dites-moi en commentaire ce que vous en pensez ». Si vous souhaitez amener du trafic vers une page web, ajoutez le lien dans votre bio et mentionnez-le dans la légende.

Poser des questions

Si vous avez réussi à capter l’attention avec la première phrase de votre légende et que l’utilisateur d’Instagram l’a lue dans son entièreté, il serait dommage de le laisser partir. Outre le call to action, vous pouvez aussi formuler des questions à la fin de vos légendes. Il existe plusieurs types de techniques. Vous pouvez opter pour une question ouverte comme demander un avis ou formuler une question à choix multiple.

Dans le cas du choix multiple, vous pouvez demander de choisir entre deux éléments (pour un exemple simple ça donne : thé ou café ?) car cela demande peu de temps et peu d’effort à votre audience tout en augmentant votre taux d’engagement. Le problème c’est le manque de discussion possible. Si 100 personnes vous répondent avec un mot, vous aurez du mal à trouver des réponses intéressantes pour chacune. En revanche, si vous demandez d’argumenter ou si votre choix porte sur des sujets animés, vous augmenterez la diversité des réactions et pourrez plus facilement interagir.

Vous l’aurez compris, les légendes ne doivent pas être négligées si vous souhaitez avoir un taux d’engagement important. Pour plus de chances de réussir, préparez vos légendes à l’avance. Cela vous permettra de réfléchir à leur contenu de façon posée et détachée plutôt que sous la pression, une dizaine de minutes avant la publication de votre photo.

Prenez également le temps de répondre aux commentaires et de réagir face au succès de vos publications. Il faut vous montrer humain et proche de votre communauté. De plus, si vous ignorez les commentaires, les gens ne prendront plus la peine de commenter vos prochaines publications car ils se seront sentis ignorés. Surtout, gardez à l’esprit que les photos restent l’élément clé pour capter l’attention. Si l’utilisateur n’apprécie pas le visuel, il continuera à scroller et ne prendra certainement pas la peine de lire votre légende. Cette dernière est donc le deuxième élément qui va vous permettre de travailler votre taux d’engagement.

Et vous? Pensez-vous que la rédaction de légendes pour Instagram soit une tâche facile?

N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d’aide pour gérer vos réseaux sociaux.


5 conseils pour rédiger des légendes qui cartonnent sur Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *