fbpx
Site web

5 indicateurs pour mesurer les performances de votre site web

Si vous n’avez pas pour habitude de surveiller les statistiques liées à votre site web, il est temps d’y remédier. Elles constituent une bonne base et un atout solide pour améliorer constamment votre stratégie digitale et atteindre vos objectifs. En effet, en analysant régulièrement les indicateurs de performance (connus aussi sous le nom de key performance indicators, KPI), vous avez constamment les cartes en main pour garder le cap vers vos objectifs. Vous pouvez travailler constamment à l’optimisation de vos performances tout en ayant pleinement conscience des actions effectuées sur votre site web et ses pages. Pour ce faire, vous pouvez allier les données fournies par le tableau de bord de votre site ainsi que Google Analytics.

Selon votre secteur d’activité, votre stratégie et vos objectifs, les KPIs choisis seront différents. Il est important de choisir les indicateurs les plus performants en fonction de vos besoins. Avec ce nouvel article, je vous présente 5 KPIs pouvant facilement être monitorés et servant à tout type d’activité.

La provenance du trafic

Analyser la provenance du trafic de votre site web vous permet d’identifier les canaux dont proviennent les visiteurs. On distingue différents types de trafic :

  • Le trafic organique : le visiteur est arrivé depuis un moteur de recherche ;
  • Le trafic social : le visiteur a cliqué sur un lien depuis un réseau social ;
  • Le trafic référent : le visiteur a cliqué, depuis un autre site, sur un lien menant au votre (on parle de backlink);
  • Le trafic mail : le visiteur est arrivé depuis une campagne d’emailing ou depuis une newsletter ;
  • Le trafic direct : le visiteur a tapé l’URL de votre site directement dans la barre de recherche de son navigateur.

Connaitre la provenance des visiteurs vous permet d’identifier quelles sources mais aussi quelles landing pages vous devez particulièrement soigner, de prendre des décisions stratégiques pour votre activité mais aussi de mesurer le retour sur investissement des divers canaux. Il est possible que cet indicateur vous permette aussi de constater une dépendance à une certaine source de trafic. Dans ce cas, il est conseillé de renforcer les autres sources.

Le nombre de visites

C’est probablement l’indicateur le plus basique. Il peut être étudié pour une page en particulier ou pour l’ensemble du site web. Le nombre de visiteurs uniques est également un bon indicateur car il permet d’évaluer la taille de votre audience.

Cet indicateur a plus de valeur lorsqu’il est combiné à d’autres indicateurs. Par exemple, avoir des milliers de visites peut vous paraitre extraordinaire mais si parmi ces personnes, seule une dizaine achète votre produit ou vous contacte, ce n’est pas si intéressant. Idem pour une page qui attire beaucoup de monde mais qui enregistre une faible durée de visite.

Lorsque vous évaluez votre nombre de visites, gardez toujours à l’esprit vos objectifs mais aussi le contexte qui est propre à votre activité. En tant qu’indépendant ou que petite entreprise, vous n’aurez pas les mêmes chiffres qu’une multinationale et c’est tout à fait normal. Pour augmenter le nombre de visiteurs sur votre site, commencez par travailler votre visibilité : pensez référencement, réseaux sociaux, publicité et bouche-à-oreille.

Le taux de rebond

C’est le pourcentage de visiteurs qui quittent votre site web après avoir consulté une seule et unique page. Voici quelques exemples d’actions entrainant un rebond : clic sur le bouton précédent, clic sur un lien externe, fermeture de l’onglet navigation, nouvelle URL insérée dans la barre de navigation.

On estime qu’avoir un taux de rebond supérieur à 55% n’est pas idéal et qu’il faut alors tenter de le réduire. Pourtant, avoir un taux de rebond élevé n’est pas toujours mauvais signe. Il est possible que le visiteur ait trouvé, sur la page, la réponse à ses questions ou l’information dont il avait besoin et qu’il soit aussitôt reparti. Certes, votre taux de rebond est impacté mais le visiteur est satisfait.

Si vous souhaitez diminuer votre taux de rebond, vous pouvez inciter le visiteur à consulter une autre page en insérant, dans votre contenu, des liens internes. Pensez également à soigner l’expérience utilisateur et l’ergonomie de votre site web. Il est bon de garder à l’esprit que lorsqu’un internaute ne visite qu’une seule page de votre site web, la durée de la visite est considérée comme nulle. Cela signifie qu’un visiteur peut passer 10 minutes à lire un article de blog mais votre outil de statistiques va considérer que le temps de la visite était de 0 minutes car l’internaute n’a pas effectué une seconde action.

Le temps passé

Le temps passé sur le site web correspond à la durée d’une session, c’est-à-dire le laps de temps écoulé entre le moment où le visiteur est arrivé sur le site et le moment où il l’a quitté. C’est la somme du temps passé sur les différentes pages. L’outil statistiques vous donne la moyenne de temps que les visiteurs passent sur votre site web et les pages qui le composent.

Le temps passé sur une page permet notamment de savoir si les internautes prennent réellement connaissance de leur contenu. Par exemple, si vous constatez que les internautes ne passent que quelques secondes sur un article de 1 000 mots, il vous revient de vous demander pourquoi et de mettre des changements en place pour leur donner envie de rester. 

Il est clair qu’au plus un visiteur passe de temps sur votre site web, au plus il passe de temps dans « votre univers » et s’en imprègne. Pour augmenter le temps passé sur votre site, il est impératif de proposer du contenu de qualité qui intéresse votre audience. L’expérience utilisateur est également un élément important. Rappelez-vous cet article : si l’expérience utilisateur est mauvaise, le visiteur n’aura pas envie de s’attarder. En plus de contribuer à la diminution du taux de rebond, l’insertion de liens internes dans vos contenus va aussi permettre de rallonger la durée des visites des internautes.

Le taux de conversion

C’est le pourcentage de visiteurs qui accomplissent une action telle qu’elle a été préalablement définie par vos soins. Cette action peut prendre plusieurs formes : inscription à une newsletter, prise de contact, demande de devis, achat, etc. Le taux de conversion vous permet de déterminer si vos pages et vos call-to-action incitent les visiteurs à agir en accord avec vos objectifs. Contrairement aux autres indicateurs, celui-ci doit être configuré dans votre outil de statistiques. Il faut définir les conditions qui vont confirmer qu’une conversion a été réalisée.

Vous vous demandez surement ce qui peut être considéré comme un bon taux de conversion. C’est simple : on préfèrera toujours un taux de conversion élevé à un taux de conversion faible car s’il est élevé, cela signifie que les visiteurs répondent favorablement à vos attentes en réalisant les actions que vous avez imaginées pour eux. Cela signifie également que l’expérience utilisateur est bonne et que vous avez réussi à séduire le visiteur. De plus, il y a un lien important avec le retour sur investissement de votre site web.

L’optimisation du tunnel de conversion, l’ajout de call-to-action, une analyse de vos décisions stratégiques et une amélioration de l’expérience utilisateur sont autant d’éléments permettant de mener à une augmentation du taux de conversion.

Ces 5 indicateurs constituent une base pour l’analyse des performances de votre site web et l’évaluation de votre stratégie digitale, gardez-les à l’esprit lors de vos réflexions stratégiques. Il est important d’ajouter à cette liste des indicateurs qui correspondent à votre type d’activité ainsi qu’à vos objectifs. De cette manière, vous pourrez régulièrement apporter des améliorations ayant une réelle valeur ajoutée, à votre site web.

Avez-vous déjà pour habitude de surveiller certains indicateurs de performance ? N’hésitez pas à me dire lesquels en commentaire. Si vous souhaitez de l’aide en la matière, contactez-moi.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *