fbpx

Combiner newsletter, site et réseaux sociaux avec Laurence Verset

5 Sep 2023 | Marketing digital

Site, newsletter et réseaux sociaux : le trio gagnant

La quête de LA bonne stratégie à adopter en matière de communication est constante. La question qui se pose souvent est celle de savoir quel canal de communication exploiter. Laurence Verset, fondatrice de « De la Suite dans les ID » apporte des réponses claires et des conseils précieux à ce sujet.

En tant que spécialiste de la communication, elle nous éclaire sur l’importance d’une stratégie combinée utilisant un site web, des newsletters et les réseaux sociaux. Dans cet article, nous explorerons les avantages d’une newsletter, pourquoi elle devrait être intégrée à votre stratégie marketing aux côtés des réseaux sociaux, et bien d’autres conseils pratiques pour celles qui envisagent de se lancer dans cette aventure.

Vanessa Lopes : Bonjour Laurence, peux-tu te présenter et présenter ton activité ?

Laurence Verset : Je m’appelle Laurence, mariée et maman de 2 grands ados de 20 et 18 ans. Ensemble nous avons aussi adopté un chat qui est ma meilleure assistante puisque je travaille à 100% depuis la maison.

J’ai choisi « De la Suite dans les ID » comme nom pour mon activité d’indépendante. L’expression « avoir de la suite dans les idées » me plaisait et me paraissait en phase avec mon activité de communication. J’ai juste changé le mot idées en ID. ID fait référence à l’identité et avoir une identité forte, authentique et graphique est important dans la communication. Car c’est bien de communication que je m’occupe et plus particulièrement au travers de la création de sites internet avec WordPress et de newsletters pour lesquelles j’utilise Mailchimp.

V : Qu’est-ce qu’une newsletter ?

L : Une newsletter se présente sous la forme d’un e-mail que l’on envoie aux personnes qui ont marqué leur accord pour recevoir des informations de notre part. La notion de consentement est importante tout d’abord parce qu’elle est légale (surtout depuis le RGPD) mais aussi parce ce que cela n’a pas d’intérêt d’envoyer des newsletters à des personnes qui n’ont rien demandé et n’ont donc aucune envie de les lire.

La newsletter se distingue d’un mail classique par le fait qu’on utilise un système qui permet (notamment) :

  • D’envoyer simultanément le même mail à un grand nombre de personnes (ce qui n’est pas possible via gmail par exemple) ;
  • De faire de belles mises en page aux couleurs de notre marque et de notre charte graphique ;
  • D’offrir la possibilité aux personnes qui nous ont donné leur consentement pour recevoir nos newsletters de changer d’avis et de se désabonner (ça aussi c’est une obligation légale).

V : Quels sont les avantages d’une newsletter ?

L : Oh il y en a plein, mais voici ceux qui me viennent en premier :

  • Moins volatile qu’un post sur les réseau sociaux, elle atterrit directement dans la boite mail des abonnés qui peuvent la lire tout de suite ou la garder pour plus tard.
  • Le fait d’arriver dans la boite mail permet une communication plus personnelle, plus ciblée.
  • Elle permet de fidéliser et d’engager son public cible mais aussi de démontrer son expertise.
  • Elle offre des opportunités de vendre ses produits ou services, de mettre en avant des promos.
  • Elle draine du trafic sur son site internet.
  • Elle permet la personnalisation = ne pas envoyer strictement la même chose à tous nos abonnés mais envoyer des newsletters en fonction de leur centre d’intérêt ou de leurs cheminements dans le parcours client. On n’envoie pas la même chose à quelqu’un qui vient de nous découvrir qu’à un client fidèle.

V : Pourquoi faudrait-il avoir une newsletter en plus de publier sur les réseaux sociaux ?

L : Pour moi toutes les facettes de la communication digitale sont indispensables et complémentaires. Je n’imagine pas faire connaître une activité d’entrepreneure sans le trio suivant : un site internet, un ou plusieurs réseaux sociaux à choisir en fonction de son client idéal (mais aussi de ses propres affinités) et une newsletter. Les uns alimentent les autres.

  • Sur ton site internet, tu peux inviter les internautes à s’inscrire à ta newsletter et également à visiter et suivre tes réseaux sociaux.
  • Tes réseaux sociaux te donnent l’occasion de parler de ta newsletter et présentent des liens vers ton site internet.
  • Ta newsletter peut inviter tes lecteurs à aller lire ton dernier article de blog, à découvrir tes nouvelles offres ou tes nouveaux produits. Elle contient généralement des liens vers tes réseaux sociaux.

Tu vois, tout est dans tout ! C’est le trio gagnant selon moi. Mais je te l’accorde … ce n’est pas toujours simple de tout gérer car la communication n’est finalement qu’une seule des 1000 facettes de nos activités d’entrepreneures.

Une autre raison pour laquelle une newsletter est complémentaire aux réseaux sociaux c’est le peu de contrôle que l’on a sur ces réseaux. Il y a les changements d’algorithme par exemple mais parfois aussi le blocage, le piratage ou la perte d’un compte sur les réseaux qui peuvent nous empêcher de communiquer efficacement. Avoir une newsletter permet limiter les dégâts en ayant un moyen fiable de contacter ses abonnés et de pouvoir ainsi poursuivre sa communication avec eux ou en tout cas avec une partie d’entre eux.

Je donne souvent cet exemple qui fait un peu film catastrophe ! C’est généralement accueilli avec une petite pointe de « ça n’arrive qu’aux autres »… Pourtant tu es malheureusement très bien placée pour savoir que nous n’avons pas de contrôle sur les réseaux sociaux puisque tu as récemment perdu ton compte Insta On the Go.

Je te félicite d’ailleurs pour la gestion de la crise : tu as géré la perte de ton compte Instagram de mains de maître… grâce à ton autre compte Instagram (ce que tout le monde n’a pas) mais aussi grâce à ta newsletter qui t’a permis de nous expliquer ce que s’est passé, de parler du futur et de nous expliquer comment et où te trouver.

V : Merci ! C’est vrai que ça n’a pas été simple à gérer. Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui désire lancer sa newsletter ? Par où commencer ?

L : Tout d’abord il faut choisir avec quel système envoyer sa newsletter. Il y en a plusieurs sur le marché. Parmi les plus connus il y a : Mailchimp (mon chouchou), Mailerlite, Convertkit (que tu connais bien), Active Campaign, SendinBlue, etc. Au final tous proposent un peu la même chose mais de manière différente. Je conseillerais donc de se renseigner pour voir lequel répondra le mieux aux attentes et besoins de l’entrepreneur.

Ensuite je conseille de ne pas se précipiter mais de faire connaissance avec le système choisi et de bien réfléchir aux données que l’on veut récolter pour sa newsletter : juste l’adresse mail ou également le prénom et d’autres éléments qui permettent de personnaliser ses envois.

Il faudra aussi permettre aux internautes de s’abonner à cette nouvelle newsletter au moyen de formulaires sur notre site internet ou sur une landing page que l’on peut partager sur nos réseaux sociaux et dans nos signatures de mails.

Il faut ensuite avoir une stratégie de contenu et définir à quel rythme on va envoyer notre newsletter. Attention c’est bien connu : le mieux est l’ennemi du bien. Mieux vaut être réaliste que trop ambitieux !

V : Quelles sont les erreurs les plus fréquentes que tu rencontres ?

L : La multiplication des listes d’abonnés. Un grand classique c’est de créer plusieurs listes pour pouvoir envoyer des newsletters différentes. Souvent les gens font cela parce qu’ils connaissent mal l’outil qu’ils utilisent. Le problème est que cela mène à des erreurs, à une grande confusion et à envoyer le même mail plusieurs fois à la même personne quand elle est dans plusieurs listes. Et crois-moi, les gens ne sont pas très patients quand ils reçoivent 3x la même newsletter en 3 minutes. La bonne pratique c’est d’avoir une liste unique et de trouver le moyen d’en savoir plus sur ses abonnés pour pouvoir la segmenter et personnaliser sa communication.

Sur Mailchimp (que je connais le mieux), tu peux par exemple proposer à tes abonnés de faire partie de groupes d’intérêt, ou leur ajouter des étiquettes (« TAGS ») en fonction de certains événements, certaines actions (à quelle occasion se sont-ils abonnés, quel ebook ont-ils téléchargé, sur quelle page de ton site se sont-ils abonnés, etc).

L’autre erreur que je vois souvent c’est de vouloir à tout prix avoir vite beaucoup d’abonnés. Or c’est un peu comme sur les réseaux sociaux, il faut privilégier la qualité et non la quantité. Le principal c’est d’avoir des abonnés « qualifiés » qui ont un réel intérêt pour ce que tu proposes. Des abonnés qui lisent ta newsletter, qui répondent, qui cliquent, bref… qui s’engagent ! Et oui en matière de newsletters on parle aussi d’engagement et il est tout aussi important que sur les réseaux sociaux !

V : Comment accompagnes-tu tes clientes ?

L : Je les aide à travailler avec Mailchimp de différentes manières selon leurs besoins.

Démarrer : lancer leur compte ou le paramétrer pour elles ou avec elles.
Améliorer : faire un audit de leur compte et proposer quelques pistes d’amélioration.
Préparer : les formulaires d’inscription, les templates de newsletters à réutiliser.
Réparer : généralement il s’agit de retravailler la fameuse « multiplication des listes » et de repartir sur de bonnes bases.
Déléguer : prendre en charge la totalité de la communication sur Mailchimp. Les clientes me fournissent leur texte et photos ou juste un briefing de texte et je me charge de tout pour elles.

V : Pourquoi avoir choisi d’intégrer Instagram à ta stratégie marketing ? Quel rôle joue-t-il ?

L : Quand j’ai commencé en tant qu’entrepreneure, c’était surtout Facebook qui fonctionnait pour moi et je n’ai pas tout de suite intégré Instagram dans ma stratégie de communication. Mais petit à petit j’y suis venue tout d’abord à titre personnel parce que j’aimais le format.

Comme dit plus haut, je trouve que les réseaux sociaux sont complémentaires à mes deux outils de prédilection (le site et les newsletters).

Ceci étant dit, je ne suis pas un exemple à suivre car je manque cruellement de régularité. Dès que j’ai beaucoup de travail ou un agenda un peu trop rempli, je délaisse involontairement mais sûrement mes réseaux sociaux. C’est une question d’organisation et je sais qu’avec tes précieux conseils, je vais m’améliorer. Il suffit de s’y mettre n’est-ce pas ?

Autre petite lacune (assumée) dans ma communication sur Instagram : je déteste me mettre en avant. Je sais très bien que c’est plus efficace mais j’ai décidé depuis bien longtemps de ne pas me faire violence pour « plaire » à un réseau social. Pas de danses et autres directs pour moi, merci mais non merci.

Je peux en tout cas te dire que, quand je reste longtemps silencieuse sur les réseaux sociaux, je finis par le sentir dans l’acquisition de nouveaux prospects. Heureusement quand on roule sa bosse depuis quelques années, le bouche à oreille fait son œuvre. Et mon site m’apporte également des prospect grâce au référencement naturel (SEO) mais ça c’est une autre histoire qu’on ne va pas développer aujourd’hui.

V : Un immense merci pour tes précieux conseils et partages d’expérience ! Où peut-on te retrouver ?

L : Merci Vanessa de m’avoir accordé cet espace sur ton blog. J’espère que mes réponses seront utiles à tes lectrices. Et bravo pour ton super travail sur les réseaux, ton langage est toujours simple, clair et hyper pro sans jamais être ennuyeux.

En cas de questions ou d’intérêt, on peut me retrouver par ici :

Sur mon site https://delasuitedanslesid.be
Sur le site que j’ai en partenariat avec Laurélie de Madame Grizzly : https://grizzl-id.be
Sur Instagram : @delasuitedanslesid
Sur Facebook : /delasuitedanslesid

La communication digitale évolue rapidement et Laurence nous rappelle que le succès réside notamment dans la complémentarité des outils. En combinant un site web, des newsletters captivantes et une présence active sur les réseaux sociaux, vous pourrez créer une stratégie de communication digitale efficace, renforcer votre identité en ligne et construire une relation solide avec votre auditoire. Alors, place à l’action !

Vous aimerez également

Être artiste sur les réseaux sociaux avec Marianne Goffard

Être artiste sur les réseaux sociaux avec Marianne Goffard

Le parcours de Marianne pour rayonner en ligne en tant qu’artiste Plongez dans l'univers coloré et passionnant de Marianne Goffard, artiste peintre pleine de vie et d'authenticité. Dans cette interview captivante, Marianne nous dévoile son parcours artistique, sa...

L’importance de la photo pour ton business avec Émilie Valet

L’importance de la photo pour ton business avec Émilie Valet

Les conseils d'Émilie pour utiliser la photo dans ta communication Sous le regard bienveillant de la lentille, nous plongeons dans l'univers captivant d'Émilie Valet, une photographe passionnée par la magie qui émane des femmes. Au cours de cette entrevue, nous avons...

Pour laisser un commentaire, c’est juste là !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *