fbpx

Écrire sur Instagram en utilisant le copywriting avec Marianne Stos

4 Oct 2023 | Réseaux sociaux

Rends tes services irrésistibles grâce à tes posts Instagram

Le copywriting ou l’art d’attirer l’attention du consommateur en mettant en valeur les promesses de son produit, nous est expliqué par Marianne Stos dans cet article. Marianne, dont Instagram est le réseau social de prédilection, partage ses connaissances et son expertise, expliquant comment le copywriting diffère de la rédaction web et pourquoi il est essentiel pour les entrepreneuses souhaitant se démarquer. Elle fournit également des conseils pratiques pour intégrer le copywriting dans votre stratégie de contenu Instagram, soulignant notamment l’importance de la connexion avec votre public et de l’identification d’objectifs spécifiques pour chaque publication.

Vanessa Lopes : Peux-tu te présenter et présenter ton activité ?

Marianne Stos : Je m’appelle Marianne Stos et je suis passionnée de marketing et de DIY.

Depuis 2018, je baigne dans le DIY et les loisirs créatifs. J’ai commencé à coudre au début de ma vie pro, j’avais besoin de créativité ! Mon quotidien était rythmé par les plans marketing, les présentations et les sorties produits : j’étais chef de produit dans un groupe industriel dans le DIY et le bâtiment. C’était très formateur mais je me sentais enfermée, bridée dans mon apprentissage du marketing.

Ensuite, j’ai découvert le patchwork et ça a été le coup de foudre !  J’ai lancé un side-project “Patchwork Débutant” autour du patchwork moderne pour dépoussiérer cette pratique. Instagram a été mon canal de développement principal pour ce projet. En parallèle, j’ai lancé mon activité de conceptrice-rédactrice freelance.

En 2022, suite au lancement de mon compte Instagram, j’ai été contactée par une maison d’édition pour écrire un livre. Il est sorti en début d’année et c’était une expérience incroyable !

Avec tout ça, autant dire qu’Instagram est mon canal de prédilection depuis 2 ans. Mon side-project me permet de tester plein de choses sur la plateforme et de perfectionner mon style au quotidien.

V : Qu’est-ce que le copywriting ?

M : La version courte : le copywriting ou conception-rédaction, en français, c’est de l’écriture à but publicitaire. Ce n’est pas comme un roman ou un article qui a pour but d’informer.

La version longue : vous voyez Mad Men ? Hé bien, au départ, c’est un peu ça. Le but est d’attirer l’attention du consommateur et de vendre un produit en mettant en valeur les promesses de celui-ci.

Avec Internet, les supports sur lesquels le copywriting est utilisé sont plus nombreux : scripts youtube, podcasts, réseaux sociaux, sites internet…

Mais le fond reste le même : comprendre les besoins et désirs de notre cible, sortir du lot et la convaincre de passer à l’action.

Quand je dis action, ce n’est pas toujours passer à l’achat directement. C’est plutôt faire progresser la personne dans le parcours d’achat : s’inscrire à un événement, cliquer, laisser un commentaire, s’abonner à une newsletter ou acheter un produit.

Il s’agit donc beaucoup plus de recherches et de méthodologie marketing que d’astuces d’écriture au final. Même si la qualité d’écriture a son importance, la recherche et la stratégie sont plus importantes.

Le copywriting a un peu eu mauvaise réputation ces derniers temps en devenant synonyme de manipulation. Et ce n’est pas complètement faux. En tout cas dans sa version d’il y a quelques années. Les consommateurs étaient beaucoup moins habitués à repérer le bullshit en ligne et les arnaques. Beaucoup ont abusé de ça en pensant se faire de l’argent facile.

Mais maintenant, on a tous un radar qui s’est affiné pour repérer le mauvais marketing, celui qui joue sur l’urgence et les peurs. En conséquence, les vieilles recettes et les grosses ficelles ne marchent plus. Il faut revenir aux fondamentaux : connaissance, émotions, preuves.

V : Quelles sont les différences avec la rédaction web ?

M : La rédaction utilise souvent les mêmes techniques que le copywriting. C’est l’objectif qui va être différent : la rédaction a un but de trafic, de SEO. Elle va chercher à répondre à l’intention de recherche.

Le copywriting a plus un but commercial et publicitaire. Il va chercher à provoquer de l’émotion et créer de la confiance pour convertir le prospect.

V : Pourquoi le copywriting est utile pour les entrepreneuses ?

M : Une entrepreneuse qui n’est pas à l’aise à l’écrit, mais qui connait parfaitement sa cible et qui est sur un marché peu mature peut très bien s’en sortir sans copywriting pointu.

Mais la plupart des marchés sont très peuplés maintenant, avec des offres léchées et matures. Les prospects ont un temps d’attention très court, il faut donc redoubler d’impact pour se démarquer.

Pourtant, peu de gens soupçonnent le pouvoir de légendes et de textes bien écrits sur Instagram.

Cela peut être un moyen très efficace pour provoquer des émotions, connecter avec son audience et nourrir son personal branding. Surtout depuis les dernières mises à jour où le texte a repris de l’importance par rapport à la vidéo pure.

Toutefois, avoir une offre claire et qui correspond à sa cible est un pré-requis. Un excellent copywriting ne pourra pas sauver le projet si les prospects ne comprennent pas le produit/l’offre.

V : Quels conseils donnerais-tu aux entrepreneuses qui souhaiteraient intégrer le copywriting à leur création de contenu sur Instagram ?  

M : Voici plusieurs conseils :

1 – Pensez relation !

Le plus important, c’est de vous connecter à votre audience. Il faut leur donner l’impression que vous êtes dans leur tête, et ça passe par de la recherche pour bien connaitre son audience.

  • Quelles sont les références de la tranche d’âge de votre audience ?
  • Quels mots utilise votre cible ?
  • À chaque post, quelle émotion vous voulez faire ressentir ? (S’il n’y en a pas, il faudra en trouver une ou changer d’angle)

2 – Analysez les contenus qui vous font réagir sur Instagram pour comprendre les mécanismes utilisés, leur façon de raconter les histoires, comment ils amènent les sujets… Soyez attentifs aux accroches de posts qu’ils utilisent (la première phrase) pour comprendre les mécanismes et les reproduire chez vous.

3 – Chaque post doit avoir un objectif précis : 1 post = 1 idée.

Vente, engagement, personal branding, enregistrement… Ce sont différents objectifs que vous ne pourrez pas tous atteindre avec un post. Ça vous aidera à trouver l’angle adéquat et à ne pas vous éparpiller.

4 – Pour commencer à améliorer votre style et votre capacité à convaincre par écrit, il existe beaucoup de contenus gratuits comme des newsletters de copywriters talentueux.ses.

À vous de voir quels styles vous parlent le plus ! N’hésitez pas à picorer et vous faire votre propre avis par rapport à ce qui fonctionne auprès de votre audience.

Côté formations, j’ai un faible pour celles d’Alexandra Martel qui sont très pédagogiques et se concentrent sur les intemporels du copywriting.

V : La vidéo a pris une place importante dans la communication sur Instagram. Est-ce que ça rend le copywriting moins important qu’un bon montage ?

M : En tant que fan de l’écrit, la tendance très forte des reels a été un vrai challenge au départ pour mon compte. C’était un nouveau format à appréhender.

Puis, je me suis rendu compte que le principe était exactement le même : trouver un sujet qui parle à ma cible, provoquer des émotions, retenir l’attention et leur donner envie d’en savoir plus.

Avec le recul maintenant, je dirais que le copywriting pour les reels est même encore plus important car le temps d’attention est encore plus court, on utilise moins de mots. Mais il faut le coupler avec du storytelling, illustrer avec des images… C’est plus complet, mais un vrai levier de visibilité, même encore maintenant que les vidéos sont moins poussées par l’algorithme.

Depuis que j’ai eu ce déclic, je m’amuse à tester des choses que je ne pourrais pas faire avec un carrousel. C’est devenu une composante de ma communication pour ajouter de l’humour et faire des sujets moins techniques.

Enfin, la composante SEO des légendes Instagram est de plus en plus présente, surtout dans les reels. Il faut donc soigner vos légendes avec les mots-clés de votre niche pour être montrés aux bonnes personnes, quel que soit le format.

V : En tant qu’experte en copywriting, as-tu un secret à nous partager ?

M : Les gens adorent qu’on leur raconte des histoires !

Et la bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin d’avoir remporté un marathon ou d’avoir une histoire de vie compliquée pour avoir une histoire qui résonne à raconter.

Le quotidien est un très bon moyen de se connecter simplement à votre audience.

Par exemple, dans un de mes dernier reel, je parlais de la dernière fois que j’étais allée à la mercerie et ce que j’avais observé. Ni plus, ni moins.

Mais c’est une habitude que je partage avec mon audience alors, elle s’est reconnue dans mon histoire.

Voici quelques conseils pour raconter une histoire avec succès :

  • Show, don’t tell : passez de “j’étais triste” à “les larmes me sont montées aux yeux”. Ce sera beaucoup plus efficace pour provoquer des émotions.
  • Quel est votre arc narratif ? Toutes les bonnes histoires ont un.e héro.ine, un vilain et des péripéties. Essayez de faire ressortir ces éléments dans votre histoire, même si le vilain, c’est votre réveil qui n’a pas sonné !
  • Parlez de vous si vous avez une expérience à partager sur un sujet ! Vous montrerez votre légitimé à vous exprimer sur le sujet. Le tout, c’est de relier ça avec un élément qui sera utile à votre cible.

V : Pourquoi avoir choisi d’intégrer Instagram à ta stratégie marketing ? Quel rôle joue-t-il ?

M : Instagram était incontournable dans ma stratégie avec Patchwork Débutant, car je savais que mon audience était présente. Étant moi-même très consommatrice de contenus sur cette plateforme, c’était une évidence quand je l’ai lancé il y a 2 ans.

C’est mon canal de communication principal et aussi celui dans lequel je m’amuse le plus, car les différents formats permettent de créer des contenus variés. En revanche, c’est le réseau social le plus exigeant et le plus chronophage (par rapport à LinkedIn par exemple) donc il faut être sûr de pouvoir y mettre tout son focus.

Dans mon domaine, les photos parfaites ont laissé place à une recherche d’authenticité que je trouve rafraîchissante. Bien sûr, le visuel est toujours très important (il y a un minimum visuel), mais les contenus ont évolué avec la vidéo vers une recherche d’émotions, de “vraie vie”.

V : Un immense merci pour tes précieux conseils ! Où peut-on te retrouver ?

M : Si vous êtes curieux, vous pouvez me retrouver sur mon compte Instagram Patchwork Débutant.

Je partage aussi régulièrement sur Linkedin et Instagram mes retours d’expérience avec mes clients et des conseils pour améliorer son copywriting en ligne.

Nous en savons désormais plus sur l’impact significatif que peut avoir le copywriting sur Instagram pour les entrepreneuses. Cette forme d’écriture peut créer des liens émotionnels avec l’audience, améliorer la visibilité et renforcer le personal branding. Les conseils partagés, notamment l’importance de la connexion avec le public, l’objectif précis pour chaque publication et les conseils pour raconter une histoire avec succès, vous offrent des pistes pour tirer pleinement parti de vos contenus.

Je remercie Marianne Stos pour son expertise et le temps consacré à cet article. J’en profite également pour la féliciter pour la rédaction de son livre et la belle croissance de ses comptes Instagram. Bravo !

Vous aimerez également

Être artiste sur les réseaux sociaux avec Marianne Goffard

Être artiste sur les réseaux sociaux avec Marianne Goffard

Le parcours de Marianne pour rayonner en ligne en tant qu’artiste Plongez dans l'univers coloré et passionnant de Marianne Goffard, artiste peintre pleine de vie et d'authenticité. Dans cette interview captivante, Marianne nous dévoile son parcours artistique, sa...

L’importance de la photo pour ton business avec Émilie Valet

L’importance de la photo pour ton business avec Émilie Valet

Les conseils d'Émilie pour utiliser la photo dans ta communication Sous le regard bienveillant de la lentille, nous plongeons dans l'univers captivant d'Émilie Valet, une photographe passionnée par la magie qui émane des femmes. Au cours de cette entrevue, nous avons...

Pour laisser un commentaire, c’est juste là !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *