fbpx
Vanessa Lopes - Réussir des photos avec un smartphone
Marketing digital

Réussir ses photos avec un smartphone

Sur internet, l’utilisation de visuels est inévitable. Que ce soit pour alimenter un site web, illustrer un e-book, avoir un joli feed Instagram, il est impératif d’avoir de belles photos. À l’occasion de la journée mondiale de la photographie ayant eu lieu ce mercredi 19 août 2020, j’ai eu envie de partager avec vous quelques astuces pour que vous puissiez vous-mêmes prendre des photos qualitatives en vue d’alimenter vos supports marketing et vos réseaux sociaux.

La préparation

Avant même de passer à la création de vos photos, il faut vous préparer. En effet, afin de garantir la rentabilité de votre séance et ne pas perdre votre temps, pensez à avoir en tête les réponses aux questions suivantes :

  • Quel est l’objectif de la séance ? Souhaitez-vous mettre en avant un nouveau produit, mettre en scène un service ou encore vous présenter ?
  • Quel est le message que vous souhaitez faire passer à travers les visuels ? En lien direct avec l’objectif de la séance, la réponse à cette question vous permettra de définir les éléments nécessaires à la création du plan (faites une liste pour ne rien oublier le jour J). Évitez de mettre trop d’informations sur une seule photo.
  • Pour quel(s) support(s) allez-vous prendre ces photos ? S’agit-il de photos pour un site web, un catalogue, une publication Instagram ou encore une épingle Pinterest ? Selon le support de destination, pensez au format final et donc au cadrage nécessaire lors de la prise de vue.
  • De quel type de lumière avez-vous besoin ? Si vous souhaitez une lumière naturelle et que votre prise de visuels a lieu en extérieur, faites attention à l’heure à laquelle vous avez prévu de réaliser le shooting. Le lever ou le coucher du soleil peuvent, par exemple, vous donner du fil à retordre. Si vous souhaitez une lumière très blanche, vous pourriez avoir besoin de lumières spécifiques voire de louer un studio pro.
  • De combien de photos avez-vous besoin pour vos supports ? En fonction de votre réponse, estimez le temps nécessaire. Un petit conseil : ne planifiez pas une heure entre deux clients pour réaliser vos photos. Prévoyez une large plage horaire pour avoir le temps de tout mettre en place, ajuster, recommencer, tester, etc.  

Le choix du matériel

Vous le savez très certainement : il n’est pas nécessaire d’être équipé d’un appareil photo à plusieurs milliers d’euros pour réaliser de jolies photos. En tant qu’indépendant, vous avez probablement toujours, sous la main, votre smartphone. Si celui-ci est récent, il vous permettra de réaliser de beaux shootings. Si ce n’est pas le cas et que vous pensez à changer, prenez le temps de comparer les modèles disponibles sur le marché pour en connaitre les principales caractéristiques (stabilisateur optique, zoom optique, etc.).

Il existe une série d’accessoires permettant de faciliter la réalisation de vos visuels. En voici une liste non-exhaustive :

  • La light box est une sorte de mini studio photo portable. Disponible sous forme de boîte dont le fond est noir ou blanc, elle permet, grâce à des bandes LED dissimulées, de créer des photos de vos produits et d’avoir un rendu qualitatif.
  • La ring light fournit un éclairage direct et homogène au sujet qui peut fixer son smartphone dessus pour se filmer ou se prendre en photo. Elle est de plus en plus utilisée par les créateurs de contenus. Idéale pour réaliser des stories à tout moment de la journée avec un éclairage au top.
  • Le trépied permet également de fixer son smartphone pour le stabiliser. Il permet donc de photographier ou de filmer du contenu sans même devoir toucher l’appareil. Il existe des trépieds de différentes tailles mais la plupart sont faciles à transporter car légers et facilement pliables.
  • Le déclencheur télécommande permet de prendre des photos sans devoir toucher le smartphone. Il fonctionne grâce au Bluetooth. Une fois le smartphone positionné, vous pouvez poser librement et à l’aide de la télécommande cachée dans votre main, prendre vos plus belles photos. Elle est parfois vendue avec le trépied.

Bien entendu, cette liste n’a pas pour objectif de vous inciter à l’achat. Je vous laisse le soin de définir quels accessoires vous seraient vraiment utiles (à définir en fonction des objectifs de la séance).

La prise de visuels

Une fois que tout est prêt, que l’objectif est clair et que les différents éléments à photographier sont en place, il vous reste encore quelques petites choses à faire :

  • Nettoyez l’objectif : ça parait bête et pourtant c’est primordial. Pour éviter la déception lorsque vous consulterez les photos après la séance, pensez à le nettoyer régulièrement. Il suffit d’une fine poussière pour gâcher tout votre travail.
  • Vérifiez le mode sur lequel votre appareil est réglé : s’il est, par exemple, en mode « Nuit » et que vous photographiez en plein jour, ajustez-le. Et si comme moi, vous êtes un amateur, utilisez le mode HDR de votre smartphone.
  • Évitez d’utiliser le zoom si vous prenez vos photos avec un smartphone : sans rentrer dans les détails, certains smartphones n’offrent qu’un zoom numérique ce qui revient à perdre de la qualité lorsqu’il est utilisé.
  • Testez plusieurs angles pour trouver le meilleur et variez l’orientation. Il peut être tentant de réaliser des photos verticales uniquement mais pensez à en prendre à l’horizontal également. En effet, c’est le meilleur format pour présenter des photos sur un grand écran. Bien entendu, pensez au format final ! Si l’objectif est de créer une story pour Instagram, le format vertical sera parfait.

Les banques d’images gratuites

Si toutefois, vous ne vous sentez pas l’âme d’un photographe ou que vous n’avez pas de temps à consacrer à la prise de photos, vous pouvez opter pour des banques d’images libres de droits. C’est personnellement la technique que j’ai choisie d’adopter pour mes réseaux sociaux.

Voici mon top 3 :

1 – Unsplash
2 – Kaboompics
3 – Rawpixel (nombre de téléchargements gratuits limité par jour)

Lorsque vous téléchargez des contenus créés par d’autres personnes et que vous les utilisez, pensez à indiquer systématiquement le nom du photographe. Par exemple, lorsque j’utilise une photo qui n’est pas de moi sur Instagram, j’indique le compte du photographe. Si je ne trouve pas ce dernier, j’indique simplement son nom et si celui-ci non plus n’est pas indiqué, j’indique la banque d’images d’où la photo est extraite.

La prise de visuels n’est pas une mince affaire mais avec une bonne préparation et le bon matériel, elle peut s’avérer être une expérience excitante ! J’espère sincèrement que ces quelques conseils vous auront été utiles. J’ai hâte de découvrir le résultat de votre prochaine séance photo !

💬 Si vous avez des questions concernant cet article ou la création de contenus visuels pour vos réseaux sociaux, n’hésitez pas à laisser à un commentaire ou à me contacter directement par e-mail.

✨Nous sommes maintenant à deux semaines de la rentrée ! Si vous souhaitez préparer celle de vos réseaux sociaux, je vous invite à cliquer ici.


Epingle Pinterest de l'article de Vanessa Lopes intitulé Réussir ses photos avec un smartphone

📸 Photo principale de Karolina Grabowska

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *